Liberté - Égalité - Fraternité - République Française - CNIG - Conseil National de l'Information Géographique

Applications

Conseil national de l'information géographique

Espace réservé
  • Techniques
  • Applications
  • Territoires
  • Toponymie
  • Observatoires
  • Commissions
  • Juridique
  • Productions
Plan du site

Adresse

Le développement de l’utilisation de l’information géographique numérique repose pour une large part sur la possibilité de localisation précise de l’information particulière à chaque application. L’adresse apparaît de ce point de vue un localisant essentiel qui permet de positionner des informations techniques. L’objectif du groupe de travail adresse est d’étudier et de proposer les modalités de réalisation d’un référentiel adresse géoréférencé commun à l’ensemble des applications publiques et privées.

Mandat du groupe de travail adresse

Le développement de l’utilisation de l’information géographique numérique repose pour une large part sur la possibilité de localisation précise de l’information particulière à chaque application. L’adresse apparaît de ce point de vue un localisant essentiel qui permet de positionner des informations techniques – comme les équipements de réseaux -, des informations économiques – sur l’activité des entreprises -, des informations environnementales – comme les sources de pollution industrielles – ou des informations sociales ou socio économiques.
Si, dans certains pays voisins, un effort de rationalisation a été conduit par l’intermédiaire, par exemple, d’un codage postal très discriminant, ce n’est pas le cas aujourd’hui en France. Ainsi, les entreprises de toute nature et les administrations gèrent chacune de leur côté des bases de données d’adressage qui, en l’absence de référence commune, sont toutes entachées d’erreurs  et qui donnent lieu à autant d’opérations distinctes de mise à jour.
L’objectif du groupe de travail adresse est d’étudier et de proposer les modalités de réalisation d’un référentiel adresse géoréférencé commun à l’ensemble des applications publiques et privées.

Il devra dans ce but :

- définir précisément le cahier des charges de ce référentiel commun
- établir un inventaire des bases de données d’adressage utilisées dans les entreprises et les administrations, analyser leurs principes et leurs contenus et en examiner la pertinence ou les insuffisances au regard du cahier des charges précédemment défini.
- en déduire le contenu du référentiel commun à mettre en place.
- examiner, sur la base des études déjà réalisées en prenant en compte les bases de données existantes et les développements nouveaux en cours, les modalités de la constitution initiale de ce référentiel et étudier le dispositif nécessaire à son entretien permanent.
- étudier les modalités économiques de fonctionnement du dispositif proposé.
- identifier le cas échéant les évolutions législatives ou réglementaires nécessaires à sa constitution, son entretien ou au développement de son usage.

Afin de recueillir leur avis, le groupe organisera avec l’aide du CNIG au cours du premier trimestre 2001 un séminaire de présentation de ses propositions aux utilisateurs de l’adresse  (entreprises de vente directe, spécialistes du géomarketing, collectivités locales, etc....)

Calendrier
Le groupe de travail rendra ses conclusions pour la séance du CNIG plénier au printemps 2001.
Le groupe de travail est présidé par M. Jean-Louis Deligny ingénieur honoraire des ponts et chaussées.

Référentiel adresse

LE RÉFÉRENTIEL ADRESSE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES ÉTUDE RÉALISÉ PAR URBATIQUE POUR AFIGÉO JUIN 1999

Rapport du groupe de travail adresse

Le rapport Lengagne remis à l’automne 1999 au Premier ministre a souligné la nécessité de réaliser un référentiel adresse national intégré dans le référentiel aux grandes échelles (RGE). Le CNIG a été chargé de proposer une solution technique et organisationnelle à cette question. Quatre parties sont développées dans le rapport final : - la situation de départ : bases de données existantes, acteurs, réglementation, - les besoins à satisfaire et les enjeux, - la comparaison des bases de données littérales sur la commune de Colomiers (Haute-Garonne), - les propositions du GT Adresse