Liberté - Égalité - Fraternité - République Française - CNIG - Conseil National de l'Information Géographique

Conseil national de l'information géographique

Espace réservé
  • Techniques
  • Applications
  • Territoires
  • Toponymie
  • Observatoires
  • Commissions
  • Juridique
  • Productions
Plan du site
Accueil du site > Documentation > les notions de base

Les notiions de base

L'infrastructure française des données géographiques

L’infrastructure française des données géographiques couvre principalement quatre aspects : 1 La connaissances des données géographiques disponibles (Métadonnées),
2 Les données de références,
3 Les spécifications communes, les standards et les normes
4 Les modalités juridiques et économiques d’accès aux données

Le concept d’infrastructures de données géoréférencées transcende les niveaux administratifs. On retrouve le même besoin tant au niveau local (à l’échelon d’une communauté urbaine ou d’un département en France) qu’au niveau régional, local, continental et mondial. Il répond à un souci de mutualisation des ressources liées à l’information géographique pour permettre une meilleure prise de décision par les acteurs intervenant sur un territoire, de développement du débat citoyen dans un but de plus grande démocratie et de fournir aux entreprises comme aux particuliers des services modernes où la localisation est un moteur de développement (Location Based Services).
Ces infrastructures rendent nécessaire la mise en place d’animation territoriale et d'animation dans les métiers au niveau approprié permettant d’assurer le fonctionnement de centres de ressources tant en données et traitements qu’en compétences.

Pour parvenir à une utilisation large de l’information géographique, la mise en place d’une infrastructure de données géographiques doit relever cinq défis qui se rapportent à 5 principaux obstacles :
-Les écarts dans la donnée géographique : la donnée est souvent manquante ou incomplète
-Lacune documentaire : la description de la donnée géographique disponible est souvent incomplète
-Incompatibilité de la donnée géographique : la donnée géographique provenant de différentes sources peut souvent ne pas se combiner avec d’autres données
-Incompatibilité des systèmes d’information : les systèmes pour trouver, accéder et utiliser les données géographiques sont souvent isolés
-Les limites culturelles, institutionnelles, financières et juridiques font obstacle, découragent et retardent l’utilisation de la donnée existante.

Les principes d'une infractructure française de données géographiques sont les suivants
-La collecte et la tenue à jour des données doivent s'effectuer au niveau où elles s'opéreront avec le maximum d'efficacité
-Il doit être possible de combiner des informations géographiques cohérentes à partir de différentes sources et de les partager avec de nombreux utilisateurs et applications
-L'information recueillie à un niveau doit pouvoir être partagée entre les différents niveaux: détaillé en vue de recherches approfondies et général à des fins stratégiques
-L'information géographique nécessaire pour une bonne gouvernance à tous les niveaux doit être disponible en abondance dans des conditions qui n'en restreignent pas l'utilisation étendue
-Il doit être facile de trouver quelles sont les informations géographiques disponibles et adaptées aux besoins d'une application particulière et sous quelles conditions elles peuvent être obtenues et utilisées
-Les données géographiques doivent devenir faciles à comprendre et à interpréter du fait qu'elles peuvent être visualisées dans le contexte approprié de manière conviviale

Métadonnées: profil français de la norme EN-ISO 19115

Métadonnées: profil français de la norme EN-ISO 19115
1) Consolidation et résolution des commentaires
2) Recommandation sur la mise en oeuvre

Profil français de la norme EN-ISO 19115
1) Le groupe de travail interministériel sur le catalogage a procédé le 1er juin 2006 à la résolution des commentaires reçus lors de la consultation relative au profil français de la norme EN-ISO 19115. Vous trouverez ici le document correspondant (version du 28 juin 2006) validé par la commission des référentiels du CNIG qui s'est réunie le 5 juillet 2006.
2) Vous trouverez également la recommandation relative à la mise oeuvre de la norme EN ISO 19115 sur les  métadonnées ici (version 1.0 du 12 juin 2006).