Normalisation internationale

La normalisation internationale en information géographique se déroule soit au sein de comités officiels généralistes qui essayent de couvrir l'ensemble des applications soit au sein de groupes d'utilisateurs sur des thématiques particulières, soit, enfin, à l'initiative d'industriels qui souhaitent accélérer les processus de normalisation.

Ainsi les comités 287 du CEN ou 211 de l'ISO sont des comités officiels visant à couvrir l'ensemble de la problématique information géographique.

En parallèle, des groupes d'utilisateurs ont développés des normes destinées à satisfaire leurs besoins propres: les constructeurs automobiles pour l'assistance à la conduite, les services hydrographiques au sein de l'OHI, les militaires dans le cadre OTAN.

Enfin, plus récemment, les industriels les plus importants se sont regroupés au sein d'OpenGIS pour mettre au point leurs propres normes d'interopérabilité. Mais ce groupement à forte connotation des Etats Unis n'est pas le seul; les canadiens ont par exemple constitué avec le même but Open Geospatial Datastore Interface (OGDI).

Europe généraliste

Le comité technique 287 du CEN

Europe: la route intelligente

GDF et le comité technique 278 du CEN

International généraliste

Le comité technique 211 de l'ISO

International: les normes militaires

La norme DIGEST issue des travaux de normalisation de l'information géographique entre membres de l'OTAN

International: les normes hydrographiques

La norme S 57 d'échange de l'information hydrographique élaborée par l'Organisation Hydrographique Internationale

Les initiatives des industriels

Open GIS
OGDI